CRISE AGRICOLE

Communiqué de Rémy Jestin, président de Scarmor/E.Leclerc

Intolérable, inacceptable !

Forcément, nous comprenons le désarroi et la détresse des agriculteurs bretons. D’ailleurs pour les deux productions principales de notre territoire, que sont le lait et la viande, des discussions sont en cours au niveau national.

 

Pour le porc, un fonds structurel est à l’étude. Aujourd’hui la balle est dans le camp de la FNSEA qui requiert l’avis de l’Autorité de la concurrence et de la Commission européenne. Rappelons-nous qui a arrêté le 1,40 l’année dernière...

 

Pour le lait, une discussion avec toutes les enseignes de la grande distribution, est également en cours sur l’élaboration d’une charte avec la FNPL. L’enseigne Leclerc respecte toujours à date, les accords du 24 juillet 2015.

 

Cette nuit, la Scarmor a été victime de dégradations intolérables, inadmissibles dans les magasins et les entrepôts de Landerneau et du Relecq-Kerhuon. Sur le site de ce dernier, une centaine d’individus cagoulés et masqués, est entrée dans l’entrepôt, a mis le feu à des palettes d’essuie-tout et endommagé des marchandises stockées dans une chambre froide. Environ 80 palettes ont été détruites. Ce n’était pas du blocage mais du saccage.

 

Les salariés et adhérents de la Scarmor sont très touchés par ces comportements irresponsables, alors que nous démontrons tous les jours, à travers nos marques présentes dans nos magasins, notre soutien aux productions régionales.

 

Casser ne résoudra aucun problème !

 

Rémy Jestin

Président de la Scarmor, coopérative régionale E.Leclerc

 

 

NB : Contrairement à une fausse information diffusée dans certains médias, le groupe E.Leclerc était bien représenté par Monsieur Jean-François Huët, à la réunion du lundi 8 février 2016, à Matignon avec Manuel Valls.

 

Lire la suite 0 commentaires

Les engagements de La coopérative laitière Lorco pour le lait "Les Éleveurs de Bretagne"

Le lait  "Éleveurs de Bretagne" est collecté par notre coopérative exclusivement en

Bretagne et transformé dans notre usine de Pont-Scorff dans le Morbihan. Les livraisons des briques et des bouteilles se font exclusivement dans les magasins E. Leclerc de Bretagne. Ce lait collecté, conditionné et vendu en Bretagne permet d’optimiser toute la chaîne logistique et réduire au maximum l’impact environnemental lié au transport.

 

Dans un marché du lait de consommation en baisse depuis plusieurs années, les ventes du lait "Les Éleveurs de Bretagne" progressent régulièrement depuis le lancement en 2013. Elles représentent aujourd’hui une part significative de l’activité de la laiterie de Pont Scorff et participent à la préservation des emplois.

Cette démarche vertueuse est fondée également sur la volonté de deux coopératives (Scarmor E.Leclerc et Lorco) de développer l’économie de notre région, en valorisant le savoir-faire de nos producteurs de lait et de notre laiterie. Des engagements ont été pris entre éleveurs, transformateurs et distributeurs pour appliquer un juste prix à l’achat. L’objectif est de revaloriser certains produits laitiers dont le lait de consommation.

 

Le lait "Les Éleveurs de Bretagne" et Lorco, coopérative soucieuse de valoriser le lait de ses adhérents au mieux de ses possibilités, témoignent de ces engagements en a chant clairement avec cette marque, leur soutien à la filière.

 

Denis Gogo, Directeur général Lorco

Coopérative agricole à Pont-Scorff (56)

 

 

NOTRE DOSSIER 

La marque LES ÉLEVEURS DE BRETAGNE, une démarche solidaire

 

4 commentaires

Le blog de Michel-Edouard  Leclerc

Viandes françaises : les consommateurs d’E.Leclerc disent oui !

Les agriculteurs demandent une plus grande transparence sur l’origine des viandes pour les consommateurs. J’y suis favorable, ainsi que tous mes collègues des centres E.Leclerc.

Lire la suite

  REPORTAGE MAGASIN

Fraîche découpe : un nouvel atout séduction pour les rayons fruits & légumes E. Leclerc

Frais, coupés de près et bien rangés, le relooking des fruits et légumes dans les rayons du Leclerc de Concarneau fait jaser dans le quartier frais.

Pour preuve, ce matin il y a du monde dans le corner, pour commenter ce nouveau rayonnage qui affiche de belles et appétissantes couleurs et aguiche d’ores et déjà les papilles de Jeannine. Et c’est sur une barquette de morceaux d’une noix de coco joliment tranchée qu’elle jette son dévolu. "Je n’en ai pas croqué depuis 20 ans ! Mon mari m’en rapportait au retour de ses campagnes d’Afrique. Il était marin !". Plus loin c’est René qui embarque toute une salade composée : "Elle est bien emballée. Elle durera plus longtemps et à mon âge on aime bien y aller par petits bouchées".

 

Voilà déjà les séniors conquis et si l’on en croit les quadras et les quinquas qui tournent ensuite autour du stand à l’heure du déjeuner, prêts à abandonner le sandwich club pré-emballé qu’ils tiennent dans un main déjà distante, on comprend très vite que la "Fraîche découpe" est vraiment le style tendance pour nos chers fruits et légumes !

Lire la suite 4 commentaires

  INTERVIEW

Interview / Rémy Jestin, président de la Scarmor, coopérative régionale E.Leclerc de Bretagne

> Que retenez-vous de l’année 2015 pour la Bretagne, la Scarmor et les magasins ?

 

Ce que je retiens en tout premier lieu de 2015, ce sont bien-sûr les attentats qui ont secoué la France. Mais l’année s’est tout de même terminée sur du positif, avec l’aboutissement à un accord à l’issue de la Cop21 et le sursaut républicain aux dernières élections.

 

D’un point de vue plus régional, pour notre coopérative Scarmor, l’année 2015 restera marquante avec l’inauguration de l’entrepôt à Plaintel en avril dernier. C’était une première en soi depuis 1969 pour la Scarmor.

 
Côté magasins, l’année 2015 a démontré une nouvelle fois la dynamique qui anime les adhérents pour développer leurs magasins avec de nombreuses ouvertures de concepts : Brico-jardinage à Larmor et Quimperlé ; Une heure pour soi à Pontivy ; Parapharmacie à au Folgoët et Ploudalmézeau… mais aussi des rénovations et agrandissements de magasins, comme ceux de Ploufragan, Scaër ou Châteaulin.

 

Lire la suite 1 commentaires

  CARNET ROSE

La Scarmor accueille un 43e magasin E.Leclerc au sein de sa coopérative régionale

Il y avait foule à la naissance du jour le 06 janvier 2016 à Pluduno près de Plancoët (22) pour l'ouverture du nouveau magasin E.Leclerc, le 43e de la Scarmor, coopérative régionale E.Leclerc de Bretagne. Tous ses parrains et ses clients lui souhaitent une belle et longue vie !

  OPINION

E. Leclerc a été élue "Enseigne de l’année" en 2015 par 4 études indépendantes

> N°1 sur la confiance
> N°1 sur le rapport qualité / prix
> N°1 sur les promotions
> N°1 sur la qualité des marques de distributeurs
> N°1 sur la carte de fidélité

 

En savoir plus


  A VOS CÔTÉS

Opération blouses roses : 7 772 euros récoltés dans les Leclerc bretons en 2015

 

En décembre 2015, les 42 magasins E.Leclerc de la Coopérative Scarmor représentés par David Bouguéon, adhérent E.Leclerc de Plouguernevel (22) et Hervé Kermarrec adhérent du E.Leclerc de Carhaix , étaient fiers de remettre un chèque de 7 772 euros à l'Association des Blouses roses qui regroupe aujourd’hui au niveau régional, plus de 350 bénévoles répartis en 7 comités. Un joli montant qui est le résultat d’une opération estivale menée en partenariat avec les magasins E.Leclerc bretons et la marque de fromage BEL, permettant de reverser une partie du prix de vente d'une sélection de produits, à l'association à chaque passage en caisse.

 

 "C'est un beau cadeau ! " déclare Chantal Delage", Déléguée régionale Bretagne de l'Association les Blouses roses en recevant le fac-similé de la cagnotte des dons obtenus pour l'Opération Blouses roses 2015. Entourée des présidentes des 7 comités bretons de cette association de cœur, de la Direction de l'Hôpital de Saint-Brieuc, des représentants des E.Leclerc bretons et de Tanguy Quemener pour le groupe Bel, elle a tenu à rappeler que chaque don permettait la concrétisation d'actions sur le terrain pour lutter contre l'isolement et l'amélioration du quotidien des personnes hospitalisées. "Ce chèque va permettre à l'association d'acheter du matériel, préparer des animations, offrir des spectacles aux enfants hospitalisés mais aussi aux personnes âgées des maisons de retraite."

 

L’association des Blouses roses a pour vocation de soutenir et d'égayer la vie des enfants ou des personnes âgées hospitalisés (ou en maison de retraite). En Bretagne nord, elle est notamment reconnue par les nombreuses actions menées au Pavillon de la mère et de l’enfant à l’hôpital de Saint-Brieuc.

 

Être à l'écoute, stimuler, redonner le goût et l'envie d'être actifs, soutenir le développement par la créativité, redonner le sourire aux enfants longuement hospitalisés sont autant de missions proposées aux bénévoles qui officient notamment au sein du comité briochin. Ces « blouses » aux couleurs acidulées agissent comme des bonbons auprès des personnes en situation d’ennui, de solitude ou de souffrance existentielle.

 

Un travail essentiel et remarquable que les équipes des 42 magasins E.Leclerc bretons sont heureux d'avoir une nouvelle fois pu soutenir à travers une opération estivale qui s'est déroulée de juin à août en magasins. Une action pour laquelle chacun s'est déjà engagé à renouveler.

 

Lire la suite 0 commentaires

  UNE ORCHIDÉE POUR LA MÉMOIRE

3ème édition de l'opération pour aider la recherche sur la maladie d'Alzheimer !

Du 02 au 12 décembre avec Nolwenn Leroy

La maladie d'Alzheimer est une urgence sanitaire :

Selon l’OMS il y a 36 millions de personnes malades d’Alzheimer dans le monde et ce chiffre double tous les 20 ans

• 900 000 personnes malades en France

• 225 000 nouveaux cas par an

• Toutes les familles sont touchées de près ou de loin

• 1ère cause de dépendance

• 1ère cause de dépense santé chez les seniors (1000 € par mois charge)

Pour aider les malades,  il faut aider la recherche. Mais, concrètement des opérations comme "Une orchidée pour la mémoire", ça sert à quoi et à qui ? Réponses à l'Institut de la mémoire à l'Hôpital de la Salpêtrière avec les équipes de l'Association pour la recherche sur la Maladie d'Alzheimer, Nolwenn Leroy et Michel-Édouard Leclerc. Lire l'article


> Opération Une orchidée pour la mémoire
du 02 au 12 décembre dans les magasins E.Leclerc bretons

 

  PARTENARIAT

Les E.Leclerc bretons partenaires du Festival Seafood Fusion à Brest les 21 et 22 novembre

Une 1ère édition séduisante qui mérite de peaufiner ses atours...

Philippe le Bigot (Restaurant Le M à Brest) en démonstration culinaire (c)CP/Scarmor
Philippe le Bigot (Restaurant Le M à Brest) en démonstration culinaire (c)CP/Scarmor

Prometteuse première édition du Seafood Fusion Festival avec ses battles culinaires, ses démonstrations gastronomiques, ses grands chefs, son marché des producteurs. Les magasins E.Leclerc bretons de la coopérative régionale Scarmor, fiers d'être partenaires de la Bretagne, de ses producteurs, éleveurs et pêcheurs ont tenu à soutenir cette belle aventure initiée par un professionnel bien connu de la rade de Brest, Thierry Larnicol. Cette 1ère édition,  installée pour deux jours sur le site de l'Océanopolis de Brest, valait le détour et méritait  d'avoir un public beaucoup plus nombreux dès le samedi pour soutenir et promouvoir les produits de la mer et le savoir-faire breton. Mais la grisaille du moral général et du ciel en particulier ont rendu les sorties frileuses surtout le samedi, tandis que les animations éclatées en dehors et dans les bâtiments de l'Océanopolis ont parfois rendu difficile la lisibilité du programme de ces deux jours. Et pourtant, chapeau bas aux organisateurs qui ont réussi à fédérer une belle brochette de toques et un aréopage de producteurs locaux remarquables.

Un Festival donc très prometteur qui peut prétendre de pavoiser sans gêne parmi d'autres événements qui portent haut la gastronomie et l'amour de bons produits.

 

De vrais temps forts !

 

Jean-Yves Saliou, adhérent du E.Leclerc Relecq-Kerhuon présent sur le stand pendant le Festival gardera longtemps en mémoire, la démonstration du cuisine du dernier jour :

" C'était le dimanche à 17h15 (3/4 heure avant la fin du festival), sous chapiteau où il y avait des démonstrations de cuisine extraordinaire. Il s'agissait de XAVIER PENSEC, le chef du restaurant japonais HINOKI à BREST,  considéré comme l'un des dix meilleurs en FRANCE.  C'était incroyable de précision millimétrique, de gestes ancestraux aux moyens de couteaux incroyables, de la concentration, magnifique à voir. Mais dommage que le nombre de spectateur présent n'était pas à niveau du "spectacle" ! Mais assurément, c'était une belle manifestation pour ceux qui y sont venus car nous avons assisté à de belles joutes. Bref, pour le vote du public je dirais : un élévèe volontaire, a besoin de rassembler ses énergies pour donner le meilleur de lui-même. Pépite en gestation."

 

Retour en images > La vidéo et les photos

Lire la suite 0 commentaires

  ON VA EN FAIRE TOUTE UNE HISTOIRE #2

Le concours d'écriture pour favoriser l'accès à la lecture prépare son 2e épisode !

Il était une deuxième fois, les magasins E.Leclerc de Bretagne de la Scarmor avec ses deux partenaires, le quotidien Ouest-France et l'éditeur Rue des écoles, qui avaient décidé de reconduire une aventure ambitieuse pour favoriser l’accès à la lecture, à travers un grand concours d'écriture pour tous les scolaires de Bretagne et une semaine de la lecture en avril dans les magasins Leclerc participants, désormais plus nombreux et étendus à toute la Bretagne et à quelque cousins du Grand Ouest.

"On va en faire toute une histoire", épisode 2, se place cette fois sous la thématique des "Animaux" et sous la plume de la navigatrice et romancière

Isabelle AUTISSIER, marraine et présidente du jury de l'édition 2015.

> En savoir plus

  LUTTE CONTRE ALZHEIMER

"Une Orchidée pour la mémoire" : 17 376 euros récoltés grâce à vous !

C'est le lundi 14 septembre à l'Institut de la Mémoire de l'Hôpital de la Salpêtrière à Paris, que Michel-Édouard Leclerc et les adhérents E.Leclerc de Bretagne sont venus remettre officiellement le chèque de l'opération Une Orchidée pour la mémoire organisée en décembre 2014 dans les Leclerc bretons au profit de la recherche sur la maladie d'Alzheimer.

Nolwenn LEROY, notre marraine plus que jamais engagée aux côtés de Leclerc et de l'Association pour la recherche sur Alzheimer, a tenu à animer cette rencontre avec le Professeur Dubois et le docteur Olivier de Ladoucette pour remercier tous les Breton(ne)s qui ont permis de récolter cette somme de 17 376 euros.

L'occasion également de lancer la prochaine campagne.

 

LIRE AUSSI

Le billet de Michel-Edouard Leclerc sur son blog pour marquer son soutien à l’opération bretonne

 

L'opération "Une Orchidée pour la mémoire" se déroulera

pour sa 3ème édition

du 02 au 12 décembre 2015 dans les magasins E.Leclerc de Bretagne.

 

  BILLET D'HUMEUR

Le gaspillage alimentaire vu par Mme Royal : La Ministre sort les armes mais se trompe de cible et de munitions.

Madame Royal, toujours aussi prompte à dégainer maladroitement le lance flamme, avançait cet été : "Il est inadmissible que les grandes surfaces détruisent des stocks alimentaires notamment en mettant de l'eau de javel dessus". Énième tacle contre la Grande distribution (on va finir par être pendu !). C'est encore une fois, Madame la Ministre, "pas au niveau" ! Est-ce vraiment via ces banderilles que vous allez cimenter toute la société autour de cette priorité nationale ? LIRE LE BILLET

[1 commentaire ]

  CRISE DU PORC

L'enseigne s'engage !

Prix du porc : E.Leclerc-Kermené a maintenu l’achat à 1,40€/kg

Sur son blog, Michel-Édouard Leclerc, informe : "Ce matin, les acheteurs de Kermené (E.Leclerc) se sont donc rendus au Marché du Porc Breton et ont acheté environ 15.000 cochons à 1,40 € / kg. Ils ont donc tenu les engagements du groupe E.Leclerc à l’égard des éleveurs, tout comme ceux d’Intermarché d’ailleurs. Au final, si le cours se termine un peu en retrait, à 1,38€, ce n’est de la responsabilité ni d’E.Leclerc, ni d’ITM. Lors des prochaines cotations, Kermené continuera à se présenter sur le marché. LIRE L'ARTICLE

  NOS MÉTIERS

E.Leclerc Le Relecq-Kerhuon décroche le Grand Prix Boucherie 2015

Il a le sourire comblé du bachelier qui vient de décrocher la mention, mais ne tarit pas d’éloge sur son équipe, ses fournisseurs, sa direction pour expliquer son succès. Yves Jouan chef boucher depuis janvier 2013 au magasin E.Leclerc Le Relecq-Kerhuon vient de décrocher le Grand Prix boucherie des Trophées 2015 du Cercle des Viandes d’excellence. Le résultat d’un positionnement haut de gamme sur la qualité du rayon boucherie traditionnelle, qui a vite trouvé l’adhésion d’un consommateur très sensible aux gages de confiance d’une viande labellisée. > Lire l'article


A NOTER : Les magasins E.Leclerc bretons de la SCARMOR sont bien représentés dans ce palmarès des Trophées 2015 du Cercle des Viandes d'excellence, car dans la Catégorie PORC, c'est le boucher du E.Leclerc Larmor Plage (56), Cyrille Heckel, qui remporte le Prix.

  RESPONSABLE

Ségolène Royal, dans le sillon de la Scarmor

Le gouvernement annonce l'interdiction en libre service du désherbant chimique de Monsanto dans les jardineries...

Comment vous dire Madame la Ministre de l’Écologie... Dans les hypermarchés E.Leclerc bretons, il n’y a plus de pesticides phytosanitaires chimiques depuis 2013 ! Un engagement fort qui a été pris très au sérieux par les adhérents des 42 magasins E.Leclerc de la coopérative régionale Scarmor... > Lire la suite

  Qui-sommes-nous ?

30/04/2015 : Livraison de l'entrepôt de Plaintel !

PLAINTEL # FIN DES TRAVAUX

L'ensemble des équipes de la Scarmor, adhérents, directeurs, réceptionnaires ont pu découvrir en avant-première le nouvel entrepôt de la coopérative régionale E.Leclerc situé à Plaintel dans les Côtes d'Armor, livré le 30 avril 2015.

Toutes les photos l'évolution du chantier

 Solidaire

Les Leclerc de Bretagne roulent pour les producteurs bretons

Des paroles et des actes !
Les camions des E.Leclerc bretons affichent leur couleur : celle de la solidarité régionale. Une manière de rappeler que les 42 magasins bretons qui constituent la coopérative régionale Scarmor, se mobilisent chaque jour pour réduire les coûts, vendre moins cher, sans pour autant acheter moins cher !

Et pour cela, l'achat militant qui consiste à favoriser, valoriser et soutenir la production régionale est une valeur fondamentale de ces indépendants. Parce que les magasins E. Leclerc de Bretagne travaillent en partenariat avec tous les acteurs économiques de leur région, ils s'engagent pour l'avenir et le développement de la Bretagne. Dont acte avec les marques régionales comme Éleveurs de Bretagne et Breizh Mod.