Association pour la recherche sur la maladie d'Alzheimer

23 520 euros récoltés en Région pour la recherche sur la maladie d'Alzheimer en 2016

MERCI à tous les clients des magasins E.Leclerc bretons de la Scarmor et du magasin de La Rochefoucauld, qui ont acheté en septembre 2016, 5856 orchidées et permis ainsi de reverser 23 520 euros à la Fondation pour la recherche sur la maladie d'Alzheimer.

 

MERCI à Nolwenn Leroy, notre généreuse marraine depuis 2013, qui a initié cette opération de cœur et n'a jamais manqué un rendez-vous pour nous parler de ce combat pour la recherche, de ses motivations personnelles et de son engagement pour cette cause aux côtés d'artiste comme Pierre Souchon.

 

MERCI au Docteur Olivier de Ladoucette et à toute l'équipe qui l'entoure au sein de la Fondation pour la Recherche sur la maladie d'Alzheimer, pour leur mobilisation, leur travail acharné et tous les progrès scientifiques qu'ils permettent de faire à la recherche, grâce à l'argent récolté par leurs actions tout au long de l'année.

 

MERCI à Michel-Édouard Leclerc pour son écoute, son investissement personnel et sa volonté de transformer ce qui était au départ une initiative régionale en une grande cause nationale pour l'enseigne en 2017 !

 


Mettons Alzheimer KO !

La nouvelle campagne musclée de sensibilisation de la Fondation pour la recherche sur Alzheimer


[vidéo] Interview de Nolwenn Leroy pour l'Opération "Une Orchidée pour la mémoire 2016"


Une Orchidée pour la mémoire : 21000 euros récoltés en 2015 et la promesse d'une campagne de grande envergure pour 2017 !

Autour de Michel-Edouard Leclerc et Nolwenn Leroy, Hervé Kermarrec (adhérent E.Leclerc Carhaix), Nathalie Bordais (adhérente E.Leclerc Concarneau), Docteur Olivier de Ladoucette et Muriel Sancéo-Bigard (adhérente E.Leclerc Quimperlé)
Autour de Michel-Edouard Leclerc et Nolwenn Leroy, Hervé Kermarrec (adhérent E.Leclerc Carhaix), Nathalie Bordais (adhérente E.Leclerc Concarneau), Docteur Olivier de Ladoucette et Muriel Sancéo-Bigard (adhérente E.Leclerc Quimperlé)

Alors que la campagne 2016 de l'Opération "Une orchidée pour la mémoire" bat son plein dans les magasins E.Leclerc de Bretagne et à La Rochefoucauld, jusqu'au 24 septembre, une petite délégation de la coopérative des E.Leclerc bretons a retrouvé Nolwenn Leroy à Paris pour la remise de chèque officielle de la campagne 2015. C'est donc avec bonheur que le Docteur Olivier de Ladoucette a reçu un chèque de 21000 euros pour l'Association pour la Recherche sur la maladie d'Alzheimer. L'occasion pour Michel-Edouard Leclerc qui accueillait l'événement dans ses bureaux parisiens, de réaffirmer son soutien à la cause en confirmant que les équipes nationales du mouvement E.Leclerc travaillaient déjà sur la campagne 2017 pour lui donner une dimension nationale !


4ème édition de l'opération "Une Orchidée pour la mémoire" du 13 au 24 septembre 2016

Liste des  Magasins E.Leclerc participants

 

CÔTES D'ARMOR (22)

Guingamp, Lamballe, Lannion (les 2 magasins), Loudéac, Paimpol, Plancoët, Pléneuf-Val-André, Plérin, Ploufragan, Rostrenen,

Saint-Brandan

 

FINISTÈRE (29)

Audierne, Brest centre, Carhaix, Châteaulin, Châteauneuf-du-Faou, Concarneau, Crozon, Douarnenez-Treboul, Fouesnant-Pleuven, Gouesnou (Brest), Guilers, Landerneau, Landivisiau, Lannilis, Le Folgoët,

Le Relecq-Kerhuon, Morlaix, Ploudalmézeau,

Plougastel-Daoulas, Pont-L'Abbé, Quimper, Quimperlé, Saint-Pol-de-Léon, Scaër;

MORBIHAN (56)

Gourin, Hennebont, Lanester, Larmor-Plage, Loudéac, Pontivy, Quéven, Riantec

 

AUTRE RÉGION

E.Leclerc Rivières / La Rochefoucauld en Charente (16)


Selon l’OMS il y a 36 millions de personnes malades d’Alzheimer

dans le monde et ce chiffre double tous les 20 ans

 

• 900 000 personnes malades en France

• 225 000 nouveaux cas par an

• Toutes les familles sont touchées de près ou de loin

• 1ère cause de dépendance

• 1ère cause de dépense santé chez les seniors (1000 € par mois charge)

 

Pour aider les malades,  il faut aider la recherche. Mais, concrètement des opérations comme "Une orchidée pour la mémoire", ça sert à quoi et à qui ? Réponses à l'Institut de la mémoire à l'Hôpital de la Salpêtrière avec les équipes de l'Association pour la recherche sur la Maladie d'Alzheimer, Nolwenn Leroy et Michel-Édouard Leclerc.


Maladie d’Alzheimer : l’urgence de prévenir et de soigner avant de sombrer dans l’oubli

Nolwenn Leroy et Michel-Édouard Leclerc à l'IM2A font le bilan de l'Opération "Une orchidée pour la mémoire

L’opération Une orchidée pour la Mémoire est l’illustration d’une belle histoire initiée par Nolwenn Leroy, marraine impliquée et motivée pour batailler contre la maladie. Elle a choisi les E.Leclerc bretons pour devenir partenaires de ce combat, dans un premier temps par proximité puis par évidence, convaincue que des valeurs communes s’exprimeraient à travers cette opération caritative.

 

Aujourd’hui, Nolwenn cherche à fédérer davantage de magasins de l’enseigne pour apporter encore plus de soutien et de fonds à l’Association pour la recherche sur la maladie d’Alzheimer. 

C’est ainsi que Nolwenn raconte à chaque édition de « Une orchidée pour la mémoire », de nouveaux épisodes de cette opération de cœur et les raisons de son investissement.

 

Dont acte avec cette rencontre organisée le 14 septembre 2015 à l’Institut de la Mémoire de l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière en présence de Michel-Édouard Leclerc. Nolwenn a ainsi remis officiellement au Professeur Bruno Dubois et du docteur Olivier de Ladoucette, le chèque des dons de l’opération de décembre 2014 qui s’est déroulée dans les magasins E.Leclerc, soit un don de 17 376 euros obtenu grâce à la vente d'orchidées au profit de l'Association pour la recherche sur le maladie d'Alzheimer.

Lire la suite 0 commentaires

3ème édition de l'opération "Une Orchidée pour la mémoire" du 02 au 12 décembre 2015

[vidéo] Le message de Nolwenn Leroy


// L'opération en magasins //

"Une Orchidée pour la mémoire" : 17 376 euros récoltés grâce à vous en 2014 !

C'est ce lundi 14 septembre à l'Institut de la Mémoire de l'Hôpital de la Salpêtrière à Paris, que Michel-Édouard Leclerc et les adhérents E.Leclerc de Bretagne sont venus remettre officiellement le chèque de l'opération Une Orchidée pour la mémoire organisée en décembre 2014 dans les Leclerc bretons au profit de la recherche sur la maladie d'Alzheimer.

Nolwenn LEROY, notre marraine plus que jamais engagée aux côtés de Leclerc et de l'Association pour la recherche sur Alzheimer, a tenu à animer cette rencontre avec le Professeur Dubois et le docteur Olivier de Ladoucette pour remercier tous les Breton(ne)s qui ont permis de récolter cette somme de 17 376 euros.

L'occasion également de lancer la prochaine campagne.

L'opération "Une Orchidée pour la mémoire" se déroulera en effet pour sa 3ème édition du 02 au 12 décembre 2015 dans les magasins E.Leclerc de Bretagne.

[A SUIVRE]

 Notre album photos complet sur Facebook ! En attendant les vidéos


Nolwenn Leroy marraine de l'opération "Une orchidée pour la mémoire" reconduit le partenariat en 2014 avec la Scarmor

1 orchidée achetée = 4 € reversés à la Fondation pour la Recherche sur Alzheimer !

© CP - Scarmor
© CP - Scarmor

Cette fois c'est à l'Hôpital Pitié Salpêtrière à Paris, que nous avons retrouvé Nolwenn, marraine de l'opération caritative "Une orchidée pour la mémoire" au profit de l'Association pour la recherche sur Alzheimer, toujours très engagée pour accompagner les Leclerc bretons dans la mise en place de cette 2e édition.

 

Nolwenn a ainsi retrouvé le Professeur Bruno Dubois, neurologue qui dirige notamment l'Institut de la Mémoire et de la Maladie d'Alzheimer, pour l'interroger sur les avancées de la recherche sur la maladie, sur ses enjeux et ses objectifs. Un long entretien auquel nous avons eu le plaisir de participer pour permettre à ces deux personnalités de vous adresser un message dans le cadre de l'opération "Une orchidée pour la mémoire" menée dans les magasins E.Leclerc bretons de la coopérative Scarmor du 10 au 20 décembre 2014 : une orchidée achetée, ce sont 4 euros reversés à l'Association pour la recherche sur Alzheimer.


[VIDÉO] Nolwenn Leroy et le Professeur Bruno Dubois  soutiennent la 2e édition d'Une orchidée pour la mémoire

A quoi servent les dons récoltés ? Quelles sont les priorités pour la Fondation ? Où en est la recherche pour trouver des remèdes ? Y a t-il des avancées sur les connaissances de la maladie ? Alzheimer est-elle une maladie héréditaire ? Nolwenn fait le point sur la recherche sur Alzheimer en quelques questions avec le Professeur Bruno Dubois, l'un des deux cofondateurs de l'Association pour la recherche sur Alzheimer avec Olivier de Ladoucette.


Le Professeur Bruno Dubois est un neurologue de renommée internationale et dirige plusieurs équipes de recherche sur les maladies cognitives, notamment à l'Inserm et à l'IM2A.

Prix de l'Académie de médecine en 1988, il est l'un des acteurs mondiaux de la recherche sur la maladie d'Alzheimer depuis qu'il en a donné une nouvelle définition qui a été adoptée par la communauté scientifique internationale. Il représente la France dans de nombreux projets européens et a participé à l'élaboration du Plan Alzheimer 2008-2012.


"Ces dernières années, grâce à l'argent qui a été donné pour la recherche, nous avons réussi à isoler précisément la signature biologique de la maladie d'Alzheimer. L'intérêt de cela est de nous permettre, quand on fait rentrer un patient dans un protocole thérapeutique, d'être sûrs à 100% qu'il a la maladie d'Alzheimer.


(...) En terme, de recherche fondamentale, cela nous permet également d'avancer sur la connaissance de ses biomarqueurs et de mettre en place des études sur des modèles.

En 2017, nous aurons les résultats de ces études. Et si nous avons des résultats positifs, ça sera vraiment le début de quelque chose, d'une avancée majeure pour la recherche".



Du 10 au 20 décembre 2014 dans vos magasins E.Leclerc bretons (22, 29, 56)

Diaporama de la mise en place de l'opération en magasins...

La liste des magasins E.Leclerc participants à l'opération de la coopérative régionale Scarmor

Les magasins E.Leclerc Côtes d'Armor

Guingamp, Lamballe, Lannion (2 magasins), Loudéac, Paimpol, Pléneuf-Val-André, Plérin, Ploufragan, Rostrenen,

Saint-Brandan

Les magasins E.Leclerc  Finistère :

Audierne, Brest centre, Carhaix, Châteaulin, Châteauneuf-du-Faou, Concarneau, Crozon, Douarnenez-Treboul, Fouesnant-Pleuven, Gouesnou, Guilers, Landerneau, Landivisiau, Lannilis, Le Folgoët, Le Relecq-Kerhuon, Morlaix, Ploudalmézeau, Plougastel-Daoulas, Pont-L'Abbé, Quimper, Quimperlé, Saint-Pol-de-Léon, Scaër;

Les magasins E.Leclerc  Morbihan :

Gourin, Hennebont, Lanester, Larmor-Plages, Loudéac, Pontivy, Quéven, Riantec.

 



- ARCHIVES -

Du 4 au 14 décembre 2013 dans vos magasins E.Leclerc bretons

Nolwenn Leroy est une artiste qui s'exprime très rarement dans les médias sur sa vie personnelle, mais lorsqu'elle s'engage pour une bonne cause, ses émotions se font plus bavardes pour sensibiliser le public et l'appeler à exprimer sa générosité.


L'artiste bretonne, marraine de l'opération "Une orchidée pour la mémoire", organisée en partenariat avec les magasins E.Leclerc bretons au profit de la Fondation pour la recherche sur le maladie d'Alzheimer, a été touchée de près par la maladie.

Elle s'est confiée à Bretagne au cœur et explique les raisons de son engagement profond et sincère pour soutenir la recherche.

 

Bretagne au cœur : Pourquoi avez-vous accepté d’être la marraine cette année de la Fondation pour la recherche sur la maladie d’Alzheimer ?

Nolwenn Leroy : Cela fait déjà quelques années que je suis engagée aux côtés de Pierre Souchon qui travaille à l’organisation de concerts au Cirque d’hiver, avec bien d’autres artistes pour soutenir la Fondation pour la recherche sur la maladie d’Alzheimer. Depuis j’ai été touchée de très près par cette terrible maladie puisque que quelqu’un qui m’est très proche a disparu des suites de cette très longue maladie. Forcément je ne pouvais que m’engager après avoir vu "en vrai" ce que cela représente comme douleurs pour les malades, les proches, pour les familles, au quotidien.

 

C’était important pour moi d’apporter ma petite pierre à l’édifice, en aidant à récolter des fonds pour la recherche de manière à ce qu’elle avance, qu’elle progresse, dans l’espoir bien-sûr, qu’à terme, on parvienne à guérir la maladie d’Alzheimer, mais en attendant que l’on puisse faire en sorte qu’elle se développe moins rapidement. C’est un énorme challenge et pour cela il faut de l’argent pour la recherche.

 

BAC : Quelles sont les raisons profondes de votre engagement pour cette cause ?

Nolwenn : Beaucoup de causes sont justes et importantes à défendre mais on ne peut pas s’investir de la même façon partout et il faut faire des choix dans les combats que l’on mène, surtout si on veut être crédible sur le message que l’on essaye de faire passer. Pour moi, le choix n’en fut pas un réellement. J’ai vécu cela de tellement près que je voulais absolument faire quelque chose pour essayer d’aider la recherche contre ce fléau terrible qui touche les gens de plus en plus jeunes et qui a pris beaucoup d’ampleur ces dernières années. J’ai vraiment réalisé les dégâts de la maladie… c’est terrible finalement de partir sans ses souvenirs, car les souvenirs c’est toute sa vie, c’est tout ce que l’on construit.

 

C’est pour cela que la Fondation savait que je pouvais en parler avec sincérité car cette maladie me touche profondément. Ce qui m’a le plus surprise avec cette maladie, c’est sa vitesse de progression. Au départ on a du mal à comprendre comment ça va évoluer, déjà parce qu’il faut le temps de la détecter dans un premier temps. Mais aussi, parce que physiquement au départ, on se porte très bien. C’est surtout très difficile pour les proches, parce que ça épuise de donner autant d’attention à chaque seconde. C’est difficile d’imaginer aussi comment cela se termine, si on ne l’a pas vécue. C’est une fin terrible, vraiment.

 

C’est d’autant plus terrible que je suis persuadée que les malades d’Alzheimer sur la fin ont parfois des éclairs de lucidité et c’est presque ça le pire en fait, de se rendre compte que l’on a perdu sa mémoire. Et moi j’en suis persuadée même si je sais que ce n’est pas prouvé, je l’ai vécue ! Et pourtant, on aimerait qu’il n’y ait pas ces éclairs de lucidité sur la fin, car c’est presque ce qu’il y a de plus terrible en fait, de se rendre compte de la réalité en fait.

BAC : Quel est le but de cette opération "Une orchidée pour la mémoire" ?

Nolwenn : A travers la vente d’une orchidée, on essaye de récolter quelques sous pour la recherche parce qu'il n’y a pas de petits dons, toutes ces recherches demandent beaucoup d’argent. Mais il y a eu une prise de conscience générale ces dernières années de l’opinion publique.

 

Quand on m’a demandé ce que je pouvais faire en dehors des concerts ou de ce que je pouvais dire à propos de la recherche sur la maladie d’Alzheimer, pour sensibiliser le public et récolter des fonds, j’ai tout de suite pensé à Leclerc, qui pour moi ne pourrait être que  sensible à cette cause et aurait envie que l’on trouve ensemble une opération qui soit belle et qui aille chercher les gens.

 

Et c’est le cas avec cette idée de vendre une orchidée pendant les fêtes, en décembre avec une somme qui est ensuite reversée au profit de la Fondation. J’ai pensé à Leclerc, mais aussi à la Bretagne où l’opération peut avoir une résonance d’autant plus grande par mon attachement à cette région. Pour moi, c’était évident. Les gens sont très généreux et sauront comprendre l’essence de mon message aujourd’hui et auront envie d’apporter leur petite pièce à l’édifice. C’est une manière pas très chère et simple, tout en se faisant plaisir ou en faisant plaisir à quelqu’un, de contribuer à la recherche.


[VIDÉO] L'appel de Nolwenn

"C'est parce que la Bretagne a du cœur que je fais aujourd'hui appel à vous. Du 4 au 14 décembre 2013, participez à la grande opération "Une orchidée pour la mémoire" dans les magasins E.Leclerc bretons (22,29,56). Une orchidée achetée, c'est 4 euros reversés à la Fondation pour la recherche sur Alzheimer".


Maladie d’Alzheimer : l’urgence de prévenir et de soigner avant de sombrer dans l’oubli

Nolwenn Leroy et Michel-Édouard Leclerc à l'IM2A font le bilan de l'Opération "Une orchidée pour la mémoire

L’opération Une orchidée pour la Mémoire est l’illustration d’une belle histoire initiée par Nolwenn Leroy, marraine impliquée et motivée pour batailler contre la maladie. Elle a choisi les E.Leclerc bretons pour devenir partenaires de ce combat, dans un premier temps par proximité puis par évidence, convaincue que des valeurs communes s’exprimeraient à travers cette opération caritative.

 

Aujourd’hui, Nolwenn cherche à fédérer davantage de magasins de l’enseigne pour apporter encore plus de soutien et de fonds à l’Association pour la recherche sur la maladie d’Alzheimer. 

C’est ainsi que Nolwenn raconte à chaque édition de « Une orchidée pour la mémoire », de nouveaux épisodes de cette opération de cœur et les raisons de son investissement.

 

Dont acte avec cette rencontre organisée le 14 septembre 2015 à l’Institut de la Mémoire de l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière en présence de Michel-Édouard Leclerc. Nolwenn a ainsi remis officiellement au Professeur Bruno Dubois et du docteur Olivier de Ladoucette, le chèque des dons de l’opération de décembre 2014 qui s’est déroulée dans les magasins E.Leclerc, soit un don de 17 376 euros obtenu grâce à la vente d'orchidées au profit de l'Association pour la recherche sur le maladie d'Alzheimer.

Lire la suite 0 commentaires

"L'année prochaine, nous aimerions mobiliser encore davantage pour Alzheimer"

"Une orchidée pour la mémoire" - Remise officielle du chèque de l'opération, le mercredi 29 janvier 2014 en Scarmor à Landerneau avec Nolwenn Leroy et Olivier de Ladoucette

Lire la suite 1 commentaires

Écrire commentaire

Commentaires : 7
  • #1

    boucardmartine@gmail.com (mardi, 03 décembre 2013 20:04)

    Bonjour

    Pourquoi l'operation orchidée n'est pas présente dans les Leclerc de Vendée

  • #2

    bzhcoeur (mercredi, 04 décembre 2013 10:02)

    Bonjour Martine,
    En fait le mouvement Leclerc est formé par un réseau d'adhérents (patrons) indépendants regroupés ensuite en coopérative pour centraliser les achats et mutualiser les compétences. Les magasins concernés par l'opération sont tous adhérents de la Scarmor, la centrale régionale de 42 magasins du 22, 29, et 56, car c'est vers eux que Nolwenn s'est tournée pour demander un soutien à son engagement auprès de a Fondation pour le rechercher sur la maladie d'Alzheimer. Son attachement à notre région est réelle et nous sommes fiers de l'accompagner quand nous pouvons dans son parcours et ses engagements toujours très authentiques.
    Les magasins de la Scarmor ont donc organisé l'opération à travers leur coopérative pour la vente des orchidées et la communication. Ils ne pouvaient pas s'engager pour une autre centrale dont font partie les magasins E.Leclerc de Vendée. Il fallait répondre au mieux aux délais de mise en place de l'opération "Une orchidée pour la mémoire". Mais rien ne dit que cette opération ne sera pas reprise dans le mouvement ou qu'une autre initiative se mettra en place pour cette cause ou une autre. Les magasins E.Leclerc organisent en local de nombreux opérations de soutien aux associations en tout genre.
    En tout cas merci pour votre soutien et rendez-vous sur le site de la Fondation si vous souhaitez faire un don dans la mesure de vos possibilités. ;-) http://www.fondationifrad.org/
    Nous vous souhaitons de joyeuses fêtes de fin d'année et vous remercions de votre fidélité sur nos pages.

  • #3

    Coralie (mercredi, 04 décembre 2013 17:03)

    Bonjour,

    Pourquoi une orchidée? Est-ce que ça un rapport avec la maladie? Ou avec Nolwenn Le Roy?

    Merci pour votre réponse.

  • #4

    bzhcoeur (mercredi, 04 décembre 2013 17:29)

    Petite erreur dans notre message précédent sur l'adresse du site de la Fondation pour la rechercher sur la maladie Alzheimer.
    Voici la bonne adresse : www.http://fondation-recherche-alzheimer.com/

  • #5

    bzhcoeur (mercredi, 04 décembre 2013 17:38)

    Bonjour Coralie,
    Pour répondre à votre question, l'orchidée a été choisie par la Fondation pour le Rechercher sur la maladie Alzheimer lors de l’opération nationale en 2012. En effet l’orchidéiste Yannick Vincent, avait alors créé l'orchidée Mnémosyne, du nom de la déesse de la mémoire dans la mythologie grecque, pour lancer cette opération "Une orchidée pour la mémoire" qui avait alors pour marraine l'actrice Nathalie Baye. Mais Nolwenn avoue qu'elle aime particulièrement cette fleur depuis longtemps... Tout le monde s'y retrouve donc autour de cette fleur-papillon pour symboliser cette juste cause.

  • #6

    boucardmartine@gmail.com (jeudi, 05 décembre 2013 11:36)

    Merci pour votre réponse et souhaite qu'il y ait une grande participation pour cette opération .....

  • #7

    Boucard (mercredi, 19 novembre 2014 11:05)

    Bonjour

    Petite question ,aurons nous cette année l'opération orchidées avec Nolwenn comme marraine et sera t'elle nationale?

    N'ayant pas vu d'info ,je viens vers vous pour en savoir plus.


    Merci par avance de votre réponse

    Bonne journée