LECLERC, UNE ENSEIGNE RESPONSABLE / EPISODE # 3

Leclerc Pont l'Abbé lauréat du Trophée du Développement durable

(c)Ouest-France Jakez Bernard, président de Produit en Bretagne, Patrick Bellec, PDG du Leclerc de Pont l'Abbé et Jean-Luc Evin, rédacteur en chef de OUust-France
(c)Ouest-France Jakez Bernard, président de Produit en Bretagne, Patrick Bellec, PDG du Leclerc de Pont l'Abbé et Jean-Luc Evin, rédacteur en chef de OUust-France

Il y a des Trophées qu’il est bon de porter haut sans faire acte de forfanterie parce qu’ils témoignent d’une démarche collective et responsable. C’est le cas de ceux qu’attribuent chaque année Ouest-France et l’association Produit en Bretagne aux entreprises bretonnes qui développent des projets innovants et marquent leur attachement au territoire : Les Trophées du Développement Durable.

 

 

Cette année, le magasin de Patrick Bellec, l’adhérent Leclerc de Pont l’Abbé a été choisi comme Coup de cœur par un jury de journalistes et de représentants de l’association Produit en Bretagne. Autant dire que cette distinction met un coup de canif dans une vision souvent caricaturale de la grande distribution et rappelle que les adhérents Leclerc sont avant tout des patrons de PME attachés à des valeurs et à leur Bretagne.

 

Malo Bouessel, directeur de l’association Produit en Bretagne le souligne volontiers. "Nous sommes face à un étrange paradoxe. Les consommateurs accourent en rangs serrés dans les hypermarchés pour faire leurs courses, alors que l’opinion publique fustige les grandes surfaces avec une égale frénésie. Mauvaise réputation, méconnaissance, fantasme,… en sont les principales raisons. Ces Trophées du Développement durable permettent à tous de traverser le miroir et notamment aux journalistes qui mènent l’enquête". Il est vrai que les médias ne prêtent pas facilement leurs gros titres à l’enseigne Leclerc pour vanter ses mérites… alors quand Ouest-France adoube "la posture écolo du Leclerc bigouden", autant dire que le sujet n’est pas simplement survolé !

 

Patrick Bellec ne fait pas les choses à moitié en matière de développement durable et n’a pas peur de jouer les pionniers sur certains points, quitte à devancer une demande pas encore affirmée.


Les réalisations et actions du Leclerc de Pont l’Abbé en matière de développement durable (environnementales, économiques, sociales)

  • Un INGENIEUR QUALITE pour conduire la démarche de développement durable
  • Un CENTRE DE TRI : 900 tonnes de déchets triés par an dans 37 circuits distincts dont un composteur qui avale 150 tonnes de déchets organiques (terreau à disposition d’un producteur qui fournit des pommes de terre au magasin)
  • 2000 m2 de PANNEAUX SOLAIRES avec des lampadaires autonomes (éoliens et solaires) pour une baisse de 25% de la facture énergétique
  • RECUPERATEUR D'EAUX DE PLUIE muni d’une citerne de 300 m3 qui approvisionne la jardinerie de 3600 m2 (écoconstruction)
  • 14 points de RECHARGE POUR LES VOITURES ELECTRIQUES. Puisque les clients ne s’ens ervent pas encore, Patrick Bellec a commandé une dizaine de voitures électriques de fonction pour son personnel
  • Parc d’une trentaine de VELOS ELECTRIQUES à disposition du personnel
  • Embauche d’un CADRE POUR LA PREVENTION DES ACCIDENTS DU TRAVAIL et visite hebdomadaire d’un kinésithérapeute pour faire de la prévention de posture
  • PAS DE CREDIT REVOLVING proposé aux clients et 25% des bénéfices du magasin est reversé au personnel (règle d’or de tous les adhérents du mouvement Leclerc)
  • ALLIANCES AVEC LES PRODUCTEURS LOCAUX (Les Alliances locales du mouvement Leclerc)


3 questions à Patrick Bellec, Adhérent Leclerc de Pont l’Abbé

 Bretagneaucoeur.com : Que symbolise pour vous ce Trophée du Développement durable qui vous a été remis par Ouest-France et Produit en Bretagne début juillet ?

- Patrick Bellec : Il s'agit tout d'abord d'une reconnaissance collective pour l'enseigne E. Leclerc et pour tout le personnel de Pont l’Abbé.

Ce Trophée est également important pour la profession car c'est la 1ère fois qu'une grande surface est lauréate.

Enfin, nous sommes tous très fiers d'être récompensés par nos pairs, c'est-à-dire des chefs d'Entreprise qui chaque jour s'engagent pour défendre une certaine idée de l'Entreprise.

NDLR – L’association Produit en Bretagne ne compte pas moins de 300 entreprises bretonnes parmi ses membres

 

BAC : Quels sont les grands axes et principaux enjeux du développement durable dans votre entreprise ?

- P.B : Au-delà des actions déjà menées, nous nous engageons dans une démarche volontariste qui s'exprime par une volonté d'assumer les responsabilités au-delà des obligations légales. L'outil que nous utilisons est la norme ISO 26000 qui vise à marier les objectifs de chacun dans une logique de performance globale pour tous au regard des grands enjeux sociétaux.

 

BAC : Quelles sont vos perspectives et vos projets pour suivre la ligne de vos engagements en matière de Développement durable ?

- PB : Parallèlement au déploiement des préceptes de la norme ISO 26000 dans l'Entreprise, nous travaillons actuellement sur un projet de Drive reposant sur des principes :

- d'indépendance énergétique (électricité, eau, etc…)

- d'automatisation "raisonnée"

- d'intégration environnementale

Notre Leitmotiv est de "Penser Global et d'agir Local".                                


Écrire commentaire

Commentaires : 0