Qui sommes-nous ?

Ouverture du nouveau magasin Leclerc de Quéven (56) - 23 octobre 2013

Un magasin 100% breton, figure de proue du nouveau cœur de ville de Quéven

Un nouveau magasin Leclerc va bientôt être inauguré à Quéven dans le Morbihan. Une banale histoire de faire-part commercial, diraient certains. Qu’ils se détrompent ! A quelques jours de l’ouverture, Stéphanie et Olivier Allard, les heureux "parents" des lieux, ne sont pas peu fiers de raconter leur épopée pour bâtir ce nouveau magasin Leclerc. Ce qui aurait pu être une simple affaire de transfert de magasin à un autre plus grand, est devenue un projet ambitieux pour toute une cité, avec un bâtiment 100% breton, des aménagements au top des préoccupations environnementales et une promesse de redynamisation du centre-ville qui pourrait bien dessiner un avenir radieux au cœur de ville.

Stéphanie et Olivier Allard, adhérents Leclerc à Quéven
Stéphanie et Olivier Allard, adhérents Leclerc à Quéven

Notre histoire commence avec Olivier Allard, jeune directeur dynamique et volontaire qui après avoir aiguisé ses armes à la direction du Leclerc de Larmor Plage pendant 13 ans, décide de se positionner comme postulant pour acquérir un magasin et devenir adhérent Leclerc. Après presque 4 ans, il reprend le magasin Leclerc de Quéven en 2009 et découvre bien vite l’ampleur de la tâche qui l’attend pour redresser une activité et un fonctionnement au bord du gouffre. Passer de directeur à adhérent de magasin lui fait l’effet d’une douche froide !! Mais en moins d’une année, soutenu par ses nombreux parrains dans le mouvement, il parvient à assainir la situation économique de l’entreprise sans pour autant pouvoir créer des miracles dans ce petit magasin.

Mais l’homme n’est pas du genre à renoncer. Il saute sur toutes les occasions de formations en interne, en régional et national, pour s’aguerrir aux méthodes de négociations, management et gestion. "Je me suis constitué une armure, véritablement nécessaire pour me lancer dans un projet de construction d’un nouveau magasin" explique-t-il. Son épouse, Stéphanie, alors cadre supérieure pour un laboratoire pharmaceutique depuis 13 ans, décide elle aussi d’embrasser ce projet pour apporter notamment son expertise dans la relation clients et adjoindre son mari. Dès septembre 2009, le jeune couple est dans les starting-blocks et commence à bâtir un projet de construction d’un magasin neuf. En août 2010, ils obtiennent l’accord de la Commission départementale d’aménagement commercial pour une création de 3000 m2 de surface de vente et 650 m2 de galerie marchande. Le permis de construire quant à lui arrive en novembre 2012 et les travaux débutent le 7 janvier 2013 sur les anciens terrains de football de la ville.

 

Un magasin entièrement réalisé par des entreprises bretonnes

Il ne faudra pas moins de 3500 camions de terre pour permettre le décaissement du terrain et une sacrée dose de pugnacité, d’énergie et de patience pour sortir de terre ce magasin entièrement réalisé par des entreprises bretonnes (94% bretonne et 100% de l’Ouest), moteur du projet de redynamisation du centre-ville et porteur des dernières innovations technologiques en faveur de l’environnement.

"On ne peut pas faire nos métiers avec des œillères. Nous avons fait le choix stratégique de ne travailler qu’avec des entreprises locales à toutes les étapes du chantier. Et au final, non seulement ça n’a pas coûté plus cher, mais nous sommes véritablement en phase avec notre volonté de soutenir l’économie locale. L’objectif, n’est pas de faire du régionalisme un concept militant en soi, mais simplement de travailler avec des gens à côté de chez nous et ainsi participer à la vie économique locale. C’est exactement le même état d’esprit qui est au cœur de démarches telles que les Alliances locales, les Éleveurs de Bretagne ou les accords en magasin avec les producteurs locaux. Pourquoi aller chercher ailleurs quand on a le savoir-faire à nos portes", explique Olivier Allard tout en égrenant le chapelet géographique des sociétés qui sont intervenues sur le chantier.

"Terrassement par Leroux, une entreprise du Sud-Finistère, le gros œuvre par Bezy, une entreprise de Gestel à 4 km du magasin (15% du projet), le carrelage et le plâtre par Nicol, une entreprise de Quéven (5% du projet), les menuiseries intérieures par Plassart situé à Guidel… même le paysagiste, Henri Mignon est un local. L’implication et le travail de chaque société fut remarquable !", appuie Olivier Allard.

 

Figure de proue d'un relooking total du centre de Quéven

La valeur ajoutée de ce magasin 100% made in Breizh se trouve également dans la genèse de son projet. Alors qu’il est monnaie courante de lire dans la presse des récits de projets en conflits voire avortés, de développement commercial de la grande distribution dans les cœurs de ville, le dossier du "Leclerc de Quéven" est plutôt un bel exemple de compromis, de concessions mais aussi de concertation et de coopération.

 

Ce projet porté par le jeune adhérent Leclerc et "pas moins de 8 parrains" - tient beaucoup à préciser Olivier Allard- a ouvert également la voix aux élus, puisque le Maire de Quéven, soutenu par les services de CAP Lorient, a eu son mot à dire sur la présentation générale du projet. En effet, la construction de ce nouveau magasin a été menée dans le cadre d’un vaste programme de réaménagement du centre-ville dont la première étape était de déplacer les terrains de football où s’est construit le nouveau magasin Leclerc et à l’inverse de construire des logements sociaux à l’emplacement laissé vacant pour le magasin Leclerc d’origine. 

"L’objectif de cette vision commune du chantier était de proposer notamment une façade du magasin en harmonie avec le projet global de revitalisation du centre de Quéven qui passe par une densification de l’habitat et par le développement du commerce. A force de compromis et de concessions, nous sommes parvenus, par exemple, à un accord sur l’édification d’une grande verrière orientée vers la future voie piétonnière qui mènera vers le centre-ville… comme une figure de proue qui montre la direction à prendre. Ce n’est pas juste un projet de transfert de magasin mais bien un relooking total du centre de Quéven", explique encore Olivier Allard.

 

La Municipalité de Quéven avait, tout comme l’adhérent Leclerc, un réel intérêt pour le bien-être de sa commune, de voir aboutir cette négociation urbanistique et commerciale, quand on sait qu’une étude récente démontrait que le taux d’évasion de la clientèle locale vers l’extérieur de la ville de Quéven, était de 70%. L’objectif n’était assurément pas de déplacer le magasin Leclerc pour le laisser s’installer en périphérie, mais bien au contraire d’en faire un adjuvant incontournable pour l’attractivité d’un centre-ville qui se redessine peu à peu : petits collectifs d’habitation, grande avenue piétonne, jardins, axe de communication et commerces.

Ainsi Olivier Allard, en cohérence avec ce schéma global de redynamisation du cœur de ville de Quéven, accueille 7 commerçants indépendants dans sa galerie marchande et non pas "des concepts maison" comme il en existe une vaste déclinaison dans l’enseigne Leclerc.

 

Avec un projet d’urbanisme et une construction menés au cordeau par ses adhérents, toute l’équipe du magasin Leclerc de Quéven et son directeur Franck Lohézic, n’ont plus que des impatiences : investir les lieux, leurs nouveaux outils de travail et accueillir les clients… leurs voisins bien-sûr quévenois mais aussi de nouveaux venus, attirés par la lumière…

 

Mercredi 23 octore 2013 : ouverture du nouveau magasin Leclerc de Quéven


    INVENTAIRE AVANT OUVERTURE

Côté emploi :

85 personnes constituent l'équipe dont 40 salariés embauchés récemment pour compléter les 45 salariés déjà en poste dans le précédent magasin.

+ de 20 emplois supplémentaires seront créés par les commerçants de la galerie.

 

Autour du magasin :

9000 m2 construits

2000 m2 d’espaces vert avec 80 arbres plantés

1 station essence 24/24

1 Drive 4 pistes

290 places de parking dont 68 couvertes

4 bornes de recharge pour véhicules électriques 

 

La Galerie marchande

1 pharmacien

1 opticien

1 crêperie

1 fleuriste

1 coiffeur

1 pressing

1 brasserie

 

Dans le magasin

2 800 m²d'espace de vente

1 galerie marchande avec 7 boutiques sur 654 m²

1 Espace multimédia

1 Espace Culture et Loisirs créatifs

1 Espace Art de la Table

1 Espace Textile

1 cave « Grands Crus »

1 poissonnerie avec Viviers (achats en Criée à Lorient toutes les jours)

1 boucherie traditionnelle / traiteur / rôtisserie

1 crèmerie / fromagerie traditionnelle

1 boulangerie/pâtisserie entièrement « fait maison »

La totalité des vitrines produits frais LS fermées par portes


Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    Kerebel (mardi, 08 octobre 2013 16:44)

    Bravo!
    Très beau projet et superbe réalisation.
    Félicitations a toute l'équipe.
    Y Kerebel

  • #2

    olivier bordais (mercredi, 09 octobre 2013 11:54)

    Une belle histoire Leclerc...
    De jeunes entrepreneurs qui vont donner un nouveau souffle à Queven. Vivement le 23.

  • #3

    Laurent Douaud (jeudi, 10 octobre 2013 21:13)

    Super équipe, bravo à tout le personnel pour l'énergie qu'il apporte à ce magasin. Les habitants de Queven ont beaucoup de chance d'avoir ce centre commercial à proximité. Très belle réalisation. Témoignage d'un prestataire local.

  • #4

    nanou (lundi, 21 octobre 2013 08:24)

    je vais au leclerc de la nester depuis des annees
    j habite pont Scorff.j ai hate a mercredi pour voir ce nouveau magasin.
    je ferai surement mes courses a queven dans l avenir.
    bravo aux nouveaux gerants.