NOS METIERS > LA CHOCOLATERIE

A Landerneau, le chocolat a la patate et le chocolatier, carte blanche pour broyer du noir...

Lapins, œufs, poules, poussins ont dû jouer du cacao le week-end dernier pour garder le haut de l’affiche pascale. Car depuis quelques années les cloches doivent compter avec de nouvelles figures chocolatées, toutes plus inventives les unes que les autres, côté goût ou côté face. Et ce n’est pas Monsieur Patate qui nous contredira, car à la Chocolaterie de Landerneau, les gourmands et gourmandes peuvent lui tirer son chapeau, mais aussi les oreilles, la bouche et le nez… Un petit jeu de construction comme un clin d’œil aux activités enfantines mais pas seulement… car l’art chocolatier est un subtil jeu d’assemblage qui requiert savoir-faire et précision. Visite en coulisses avec les artisans du noir.

 

On prête au chocolat bien des vertus : bénéfique contre les risques d’accidents vasculaires, pour la bonne santé du cœur et ses vaisseaux, véritable anti-dépresseur, très bon anti-fatigue, mais aussi nouvel allié pour la perte de poids (si, si une étude basée sur la consommation de chocolat noir à partir de 60% de cacao est formelle) et parfois même aphrodisiaque s’il est marié avec quelques épices bien choisis... Bref, que de bonnes raisons pour ne pas bouder son plaisir et consommer le "Précieux" sans trop de modération. Mais attention… sans oublier l’étape de dégustation qui vous offre bien des voyages.

 

Car lorsque l’équipe pâtissière du magasin E. Leclerc de Landerneau vous ouvre les portes de son laboratoire, c’est une véritable invitation à l’aventure gustative qui s’offre à vous : Vénézuela, Tanzanie, Pérou, Saint-Domingue, Madagascar, Papouasie, Ghana, Equateur, Mexique. Toutes ces provenances lointaines sont celles des grands crus de cacao qui constituent la palette du maître chocolatier pour composer ses œuvres. Vincent Postec, artisan chocolatier, œuvre depuis septembre 2011 à Landerneau et a déjà conquis bien des amateurs du genre. Avec 25 références il y a moins d’un an, il en confectionne désormais près de 40 dont chacune est baptisée d’un nom aux évocations locales et poétiques. Trémaouézan, Le Clair de Lune, Les Capucins, Breizîle, Saint-Divy, Plounéventer, ou tout simplement le Leck (chocolat au beurre salé de Guérande qui remporte le plus gros succès de la Chocolaterie) sont autant de petits palets de cacao dont le raffinement se mesure pleinement à la lecture de ses couleurs, robes et arômes. Ainsi vous apprendrez que Plouédern est un "millésime cacao d’origine malgache. Son chocolat noir aromatique et fruité est relevé des notes acidulées et légèrement amères".

Et oui, ne l’oublions pas le chocolat, suscite tant de passion et de gourmandise, que son langage exige la même précision que celui du vin ou de la joaillerie pour en décrire les atours.

 

Ainsi c’est bien à un designer que fut confiée la mission de dessiner l’écrin et l’habillage de ces pépites plus ou moins noires. La Chocolaterie et ses boîtes bleues et marrons sont désormais bien identifiées avec "cerise sur le gâteau", ou plutôt "noisette sur le chocolat", une reconnaissance des pairs arrivée récemment, puisque Vincent Postec et son équipe ont reçu les honneurs du Guide des Croqueurs de chocolat 2012/2013 en figurant parmi les 150 meilleurs chocolatiers de France !

Alors forcément à Pâques comme à Noël, les achats et les commandes affluent de toute part. "Cette année nous avons fait 3 tonnes de chocolat pour Noël . On peut anticiper certaines fabrications mais pour respecter l’excellence de nos produits, on ne peut pas se permettre des marges de manœuvre trop importantes", explique Vincent Postec. "L’idée est surtout de trouver des créations originales, un thème que ne se fait pas ailleurs".

Et c’est ainsi que Monsieur Patate a fait son arrivée à Pâques dans la vitrine. Une idée d’un jeune apprenti qui a suscité un véritable challenge pour Candice, Saaida ou Matthieu. Car si le jeu semble simple, quand il s’agit de chocolat, tout se complique. "Chaque chocolat se travaille différemment selon sa composition. Chocolat blanc, noir, praliné ou pas, plus ou moins cacaoté, chaque dixième de température compte pour réaliser l’assemblage et assurer que le montage est solide. Cela nécessite un véritable travail d’orfèvre !", précise Vincent en maître d’œuvre . Et des trouvailles de ce genre, il y en a quelques unes déjà très prometteuses comme cette demoiselle coccinelle qui remporte un vif succès. "La coccinelle a tout de suite fait mouche" s’amuse le chef pâtissier, Frédéric Crom dont la réputation créative n’est plus à faire côté gâteau….

 

A la Chocolaterie du Leck, tout se décline au chocolat, les cartes de crédits, les CDs et même les petits biscuits au célèbre sourire bien connus du goûter des enfants, qui pourront les déguster sans les ouvrir puisque même le biscuit est devenu chocolat !

 

Évènementiel ou à la carte toute l’année, le chocolat à Landerneau est traité avec tous les égards qu’il mérite, 100% fait maison et avec des produits de grande qualité . Et si, vous l’aurez compris, les encore toutes jeunes vitrines de la Chocolaterie du Leck n’ont vraiment rien à envier à des enseignes spécialisées reconnues depuis longtemps, ses chocolats "ne sont pas du luxe" ! Car sous le toit du E. Leclerc de Landerneau, la devise ne change pas, même pour les plus fins des chocolats, il faut maintenir les prix bas… Alors avis aux amateurs !

 

Le site de la Chocolaterie du Leck

De gauche à droite : Vincent Postec, Gilbert Breton, Frédéric Crom, Candice et Saaida
De gauche à droite : Vincent Postec, Gilbert Breton, Frédéric Crom, Candice et Saaida

Écrire commentaire

Commentaires : 0