PRODUIT EN BRETAGNE

Le comité d'éthique de Produit en Bretagne : un aiguillon toujours en ordre marche

De gauche à droite : Malo Bouëssel du Bourg, Georges Prémel-Cabic, Jean-Claude Simon, Jakez Bernard, Jean-Michel Bordais et Jean-Claude Le Gall forment le comité d'éthique de Produit en Bretagne - photo ©CP-Scarmor
De gauche à droite : Malo Bouëssel du Bourg, Georges Prémel-Cabic, Jean-Claude Simon, Jakez Bernard, Jean-Michel Bordais et Jean-Claude Le Gall forment le comité d'éthique de Produit en Bretagne - photo ©CP-Scarmor

 

C'est en Scarmor, dans les locaux de la coopérative bretonne à Landerneau que les membres du Comité d'éthique de Produit en Bretagne se sont réunis en novembre dernier. Si la cocarde jaune et bleue de l’association est désormais bien connue du public, cette « institution de sages » est récente et plus discrète. Élus par leurs pairs parmi les membres d’honneur de Produit en Bretagne, les membres du comité d’éthique se réunissent seulement deux à trois fois par an. Trouver une date commune est déjà une véritable gageure pour ces hommes aux agendas bien remplis, en dépit de leur retrait tout relatif des affaires … Si ces grands noms du monde de l’entreprise en Bretagne ont été désignés, c’est pour leur engagement et les actions concrètes qu’ils ont menées au sein de Produit en Bretagne. Membres fondateurs pour la plupart, ils ont « mouillé la chemise » comme on dit et sont à l’initiative d’actions décisives pour le territoire. Et ce n’est pas la notoriété du petit phare qui estampille bien des produits à travers toute la France, toutes enseignes confondues, qui nous dira le contraire !

 

Aux côtés de Malo Bouëssel du Bourg, directeur et de Jakez Bernard, Président de l’association bretonne, ce sont donc les entrepreneurs Georges Prémel-Cabic, Jean-Claude Simon, Jean-Michel Bordais et Jean-Claude Le Gall qui siègent ce jour-là dans une ambiance conviviale mais opiniâtre sur des sujets de forme comme de fond. Car ce matin, il est tour à tour question d’adresse de siège social, d’une campagne publicitaire sur des yaourts qui n’identifie pas la Bretagne dans les fournisseurs, d’une action commune de la grande distribution en Bretagne en faveur de la recherche médicale, mais aussi de grandes questions éminemment d’actualité : quelles actions entreprendre pour intégrer agriculteurs et paysans dans un fonctionnement social et économique qui serait plus juste ? Comment aider les jeunes agriculteurs ? Comment sortir d’une logique d’opposition frontale qui dessert tout le monde ?

 

« Nous avons principalement deux missions », explique Jean-Claude Simon (groupe coopératif laitier Even) de sa voix de stentor « réfléchir, défricher, trouver des idées pour aider au développement économique de la Bretagne et interpeller avec la force de nos expériences respectives  comme garanties ». Jean-Michel Bordais (Président de la coopérative Scarmor pendant 20 ans), complète « Il est vrai par ailleurs que nous pouvons être amenés à intervenir sur des sujets compliqués entre entrepreneurs, pour désamorcer des conflits, trouver ce qui les rassemble pour dépasser ce qui les oppose".

 

Le comité d’éthique de Produit en Bretagne, casques bleus des entreprises bretonnes ?
La formule les amuse et quelques regards complices se croisent. Mais nous n’en saurons pas plus, car c’est bien à huis-clos que les sages ont poursuivi leurs échanges et leurs débats. Ne doutons pas que cette nouvelle rencontre sera propice à de nouvelles énergies, des actions fédératrices pour le monde de l’entreprise bretonne.

En tout cas, les sages y veillent et le petit phare quant lui, continue de nous envoyer des lueurs d’espoir pour la vitalité de notre territoire. 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Christiane Riou (lundi, 05 janvier 2015 15:04)

    Le comité d'éthique, oui, mais que des hommes dans ce comité ?


Jean-Yves Le Drian à l'AG de Produit en Bretagne : "La protestation de la Bretagne était tout à fait compréhensible"

Le discours du Ministre de la Défense a fait mouche sur l'aréopage d'entrepreneurs bretons.

"Revenir en Bretagne, ça me réchauffe. La Bretagne me manque même si elle est toujours présente. Car lorsque je vais réveillonner en Afghanistan comme l’année dernière, je suis accueilli par une chorale qui s’appelle Afgha Breizh et qui me chante le Bro Goz en arrivant. Mais ce qui me manque le plus c’est votre détermination et à la fois votre simplicité".

 

C'est ainsi que Jean-Yves Le Drian présent à l'ouverture de l'Assemblée Générale de l'association Produit en Bretagne a commencé son intervention avant de revenir sur les sujets forts qui préoccupaient notamment les 326 entreprises adhérentes de l'association bretonne, dont les représentants étaient venus en nombre aux Ecoles Saint-Cyr Coëtquidan qui accueillaient ce 7 février 2014, ce grand rendez-vous du monde économique breton désormais incontournable.

 

Une assemblée qui aura permis d'affirmer la volonté de Produit en Bretagne par les voix de son Président, Jakez Bernard et de son directeur Malo Bouessel, de s'inscrire sur de nouveaux axes stratégiques pour la Glaz économie : "Nous allons désormais participer au débat public breton car il est important de mobiliser tous les acteurs du territoire au service d'un engagement économique sociétal breton, créateur d'emploi".

 

"On a vécu une période difficile. J’ai compris un certain nombre de choses. Il y avait des protestations lourdes". Ecotaxe, Bonnets rouges, régionalisation, sans dire les mots qui fâchent, le Ministre de la Défense n'a pas botté en touche et a envoyé un certain nombre de messages forts aux Bretons.

 

Lire la suite 0 commentaires

Produit en Bretagne 20 ans déjà !

Février 2013

Les fondateurs historiques de Produit en Bretagne
Les fondateurs historiques de Produit en Bretagne

Le 8 février 2013 à Saint-Malo, l'association Produit en Bretagne a fêté ses 20 ans en présence de 700 personnes, de chefs d'entreprises de tous secteurs d'activité et de nombreuses personnalités. Produit en Bretagne, forte de ses 304 entreprises membres, a mis en place un modèle collectif de croissance économique rigoureux, destiné à dynamiser la région et son développement économique. Revivez les moments forts de l'Assemblée générale en images et vidéos.

> Lire la suite


Les secrets de réussite de la marque jaune

Initiée en Bretagne en 1993, Produit en Bretagne est aujourd’hui la marque du savoir-faire breton. Le logo rond jaune et bleu assure aux consommateurs que le produit acheté est fabriqué en Bretagne, dans une entreprise soucieuse de la qualité, de l’environnement et de l’éthique pour un développement territorial durable.

 

 

Tout a commencé avec des opérations tests menées dans des supermarchés pour mesurer la sensibilité des clients à la provenance des produits et son impact sur l’économie locale. Un premier logo est mis en place pour permettre une identification visuelle des produits régionaux. La coopérative bretonne Leclerc, la Scarmor, participe à la mise en place de ce dispositif et comprend très vite l’enjeu majeur de développer une marque régionale : soutenir l’emploi breton en achetant des produits bretons. Ce défi devient le ciment des fondateurs de l’association loi 1901, Produit en Bretagne, née de l’initiative de Jean-Claude Simon (Even), Jean-Yves Chalm (Le Télégramme) et Jean-Michel Bordais (Leclerc / Scarmor) qui a permis d'écrire les premières pages de l'aventure en distribuant les produits estampillés. Ses fondateurs cherchent ainsi à fédérer les entreprises ayant la volonté d’œuvrer en commun pour le rayonnement de leur région.

 

RENFORCER L’EMPLOI EN BRETAGNE

 

Produit en Bretagne tient ses promesses : les 230 entreprises membres emploient 100 000 salariés (46% de plus qu’en 1994) et leur poids économique est de plus de 15 milliards d’euros (88% de plus qu’en 1994). Si les industriels représentent la moitié des membres de l’association, le commerce est également impliqué ainsi que des acteurs du domaine de la culture et de la création ou les sociétés de services comme les banques et les assurances. Un réseau qui ne fait aucun ostracisme dès lors qu’il s’agit d’affirmer son militantisme pour renforcer le chiffre d’affaire des marques régionales. La participation historique et pérenne de la grande distribution n’est pas étrangère à la réussite du précurseur breton qui depuis a fait des émules avec la création de Produit en Poitou-Charente, Produit en Limousin, Produit avec goût en Bourgogne.

 

Jean-Michel Bordais, l’un des fondateurs de l’association, adhérent du Leclerc de Concarneau qui était alors Président de la Scarmor, explique : « Quand nous avons constaté le succès de la marque régionale auprès de la clientèle de notre enseigne, nous avons cherché assez vite à convaincre l’ensemble des enseignes de la distribution d’intégrer Produit en Bretagne dans leurs rayons. C’est la clef du succès de la marque aujourd’hui. Tous les distributeurs sont réunis au sein d'un même collège et accepte de travailler ensemble au nom de l'intérêt supérieur de la Région. Un cas unique en France !".


OPÉRATION SÉDUCTION HORS BRETAGNE

 

L’association est pilotée par des groupes de travail composés de représentants d'entreprises membres. Les projets mis en place sont parallèlement soutenus par le Conseil Régional de Bretagne et les Conseils Généraux des Côtes d’Armor, Finistère, Ille et Vilaine, Loire Atlantique et Morbihan.

 

De nombreuses actions sont menées chaque année pour développer la notoriété de la marque et dépasser les frontières régionales. L’Ile-de-France est une cible non négligeable avec le million de « Bretons exilés » à Paris. Pour la première fois en 2006, Produit en Bretagne a affiché ses couleurs en région parisienne, notamment avec une campagne diffusée dans le métro. Les actions de communication visent à faire connaître le logo, les produits qui le portent et la démarche des entreprises qui sont membres de l'Association.

 

Des Prix sont également organisés chaque année pour mettre en avant ce qui ce fait de mieux dans le domaine du disque, du livre, de l'innovation alimentaire. Aujourd'hui la marque jaune regroupe une grande diversité de produits à savourer, à déguster, à lire, à porter, à écouter. Les produits signés Produit en Bretagne sont distribués dans la plupart des enseignes, sur l'ensemble de la France, et l'image de la marque et d ela région ne fait que se bonifier.

 

Le site de Produit en Bretagne

    REPERES

 

           1993 : L’association Produit en Bretagne est créée


           1998 : Adhésion massive des enseignes de la grande distribution


           1999 : Opération commerciale hors Bretagne (Ile-de-France)


           2006 : Première campagne d’affichage dans le métro parisien et

opération prospectus pour la Saint-Yves


           2007 : Résultat d’une enquête sur la marque : 90 % de notoriété en Bretagne

         et 21% en Ile-de-France, 1ère marque régionale en France


           2011 : + de 250 membres représentant 100 000 salariés

         86% d'indice de confiance de la population

         Opérations commerciales en Pays de Loire 

         Création d’une filiale export "Bretagne Excellence"

         

Les secteurs des adhérents de Produits en Bretagne : 

Entreprises de  l’agroalimentaire, du domaine des Services, de la Culture et la création ainsi que les enseignes et les magasins individuels.