A VOS CÔTES > PARTENARIAT

Le football "made in Lorient" joue l’exception culturelle

Le football breton a perdu un département mais pas ses couleurs car il représente encore la 3e région de France en nombre de licenciés et un enthousiasme populaire qui ne connaît pas la marée. Et ce ne sont pas les Merlus qui vous diront le contraire, car du côté du Moustoir la pelouse synthétique n’est pas le terrain d’un jeu artificiel. L’équipe lorientaise menée par l’anti-conformiste Christian Gourcuff, fédère tout autour d’elle, une conception du sport qui revient à ses fondamentaux : technique, jeu collectif, plaisir et transmission de valeurs. Presque une exception dans le football moderne français, le FC Lorient joue la carte identitaire et la pédagogie du sport sur tous les terrains et surtout sur celui des clubs amateurs qui représentent le football de demain.

 

Pour construire une véritable valeur football en région, il faut savoir fédérer les acteurs bretons du dynamisme régional quel qu’en soit le domaine. Ainsi les responsables des partenariats du FC Lorient font preuve d’une ligne de conduite sans faille dans leurs approches auprès des entrepreneurs toutes catégories. Au-delà du soutien financier qu’ils recherchent pour leur club (connu pour l’exiguïté de son budget dans la sphère football), ils cherchent à partager un véritable état d’esprit et à renforcer l’identité d’un football breton riche de ses valeurs.

 

Loin d’être un miroir aux alouettes, cette "vocation" assumée s’illustre de bien des façons. Il y a le slogan "Le FC Lorient, le football autrement", qui comme un pavé dans la mare sous-entend que ce sport n’est pas toujours un parangon de vertus et qu’il est temps de remettre le jeu footballistique derrière ses lignes blanches.

 

Il y a l’écusson, l’emblème assumé du Merlu et du Gwen ha du qui rappellent que Lorient est avant tout une ville qui s’est construite avec ses marins-pêcheurs et son activité portuaire. Une identité régionale propre qui rapporte quelques valeurs humaines fondamentales dans ses filets.

 

Il y a des partenariats locaux culturels, éclairants sur l’état d’esprit des équipes du Moustoir. C’est le cas de celui mis en place avec le Festival de musique Les IndisciplinéEs du Pays de Lorient, qui permet, entre autres, aux spectateurs des matchs d’écouter à la mi-temps une play-list de la programmation du Festival qui se joue en novembre. Une bonne façon de rassembler une population autour des atouts et richesses de son territoire, de cultures parfois différentes mais éminemment complémentaires.

 

Et puis il y les partenariats au long cours, comme celui qui existe entre l’adhérent du magasin E.Leclerc de Gourin, Éric André et le FC Lorient. Une histoire d’affinités écrite au fil des ans et qui permet notamment chaque année à l’entrepreneur gourinois, d’envoyer toute l’école de football du club local assister à son match au Moustoir. Nous avons voulu connaître les fondements de ces partenariats.

 

Galerie photos : Le FC Lorient, ses coulisses, son Armada, ses vestiaires...


> 3 questions à Éric André, adhérent E.Leclerc à Gourin

Bretagne au cœur : Pourquoi avoir choisi de soutenir le Football Club de Lorient ?
Éric André : "Je soutiens le FC Lorient depuis une dizaine d’années car, comme nombre d’amateurs de bon football, j’apprécie tout particulièrement le style de jeu de cette équipe menée par son entraineur Christian Gourcuff. Il ne s’agit pas seulement de sa personnalité charismatique, mais aussi de sa franchise, de son authenticité et de valeurs partagées. Christian Gourcuff est très attaché à son identité régionale. Il est entraîneur du club depuis 1982 et l’on retrouve forcément certains de ses traits de caractère qu’il a su transmettre à ses joueurs. Surtout des valeurs humaines telles que le respect, l’humilité, la simplicité, la sympathie. Le FC Lorient, c’est une équipe fairplay sur le terrain et qui, en moyenne, est reconnue comme celle faisant le moins de faute sur un terrain. Autant dire que c’est plutôt agréable de la regarder jouer quand on aime un football tactique et respectueux".
BAC : Au-delà du partenariat sportif, que partagez-vous avec cette équipe ?

E.A : "L’enseigne E.Leclerc existe depuis presque 60 ans avec un ancrage identitaire fort en Bretagne puisque Landerneau notamment, est le berceau historique de notre mouvement. En tant qu’adhérent E.Leclerc et en tant que Breton, je suis très attaché aux valeurs régionales.
Il me paraissait donc logique d’être partenaire d’un club qui revendique sa "bretonnitude" bien au-delà de la simple situation géographique, mais surtout à travers des valeurs qui sont également au fondement du mouvement Leclerc : la solidarité, l’esprit d’équipe, l’indépendance. Tout comme l’est un adhérent Leclerc, le FC Lorient est un acteur économique important dans sa ville et contribue par là-même au développement local. Ce partenariat est un engagement personnel auquel je tiens beaucoup et qui n’engage que mon magasin, puisque nous sommes tous des indépendants.
Quant à l’identité régionale forte du club, elle va encore s’étoffer avec le projet de Centre de formation qui sera réalisé sur le site de Kerlir à Ploemeur. Cette infrastructure va permettre de rendre plus pérenne encore le FC Lorient.

BAC : « FC Lorient, le football autrement » est la devise du club, en quoi est –il différent des autres selon vous ?
E.A :"Après une pause de deux ans (2001-2003), Christian Gourcuff a permis au club de revenir et de s’installer en Ligue 1 avec un jeu qui est reconnu comme atypique. Il conçoit le football comme une intelligence collective qui doit produire un spectacle aussi esthétique que tactique. Et puis c’est un club qui reste très proche de son public et du football amateur. C’est même primordial à Lorient et cela démontre une différence notoire avec d’autres clubs qui ont atteint ce niveau-là.

Il existe une convention de partenariat entre le FC Lorient et les clubs amateurs de la région qui forment l’Armada du FC Lorient. Il s’agit de permettre à 130 clubs de vivre différents évènements au plus près de l’équipe professionnelle pour créer et entretenir des liens amicaux, faire progresser son club avec le FC Lorient mais aussi plus largement valoriser et développer le football breton. Cela passe par l’organisation de tournois entre clubs, des réunions d’information avec les entraineurs et les éducateurs, des animations organisées par le FC Lorient (ramassage de balles pendant les matchs, accompagnement des joueurs professionnels sur le terrain, challenge au printemps).

La grande fête de l’Armada a par exemple rassemblé près de 1500 enfants licenciés et leurs accompagnateurs en avril dernier. L’occasion de se rencontrer entre eux, mais aussi de rencontrer les joueurs professionnels et de fouler le stade du Moustoir. Qui sait si certains d’entre eux ne seront pas justement repérés à cette occasion par le staff. Le football de demain se joue déjà sur le terrain, le terrain du local et des amateurs.
Et ça, le FC Lorient l’a bien compris et le défend avec tous les maillons de la chaîne dont je suis fier de faire partie.

> Galerie photos

Retour en images sur le FC Lorient, son Armada, ses coulisses, ses vestiaires...


Écrire commentaire

Commentaires : 0