Nouveaux postes à pourvoir pour la plate forme logistique de la Scarmor à Riec-sur-Bélon (29)

 

Les postes à pourvoir

  • Responsable réception  F/H

 

Pour postuler : par mail à rh.riec@scarmor.fr

 

 La Scarmor est la Centrale d'achat coopérative bretonne historique du mouvement E.Leclerc, qui en compte 16 en France. La Scarmor est un véritable centre névralgique qui regroupe 270 salariés dédiés à l'optimisation et la performance des 43 magasins de son territoire (25 dans le Finistère, 12 dans les Côtes d'Armor, 6 dans le Morbihan). Depuis sa création en 1969 à Landerneau, sa principale mission est d'être présente à différents points de la chaîne logistique. Dans ce cadre, un projet global de réorganisation logistique a été lancé à travers notamment la construction de deux nouvelles plateformes logistiques : l’une à Plaintel dans les Côtes d'Armor qui a été livrée en avril 2015 et une seconde en construction actuellement à Riec-sur-Bélon dans le Finistère Sud. Ces deux nouveaux outils logistiques viennent compléter ceux déjà existants à Landerneau et au Relecq-Kerhuon dans le Finistère.

 

> Les Offres d'emploi avec le cabinet ADEIS Recrutement

 

> Voir le diaporama de l'évolution du chantier à Riec-sur-Bélon

 


A propos des E.Leclerc bretons de la Coopérative Scarmor

Avec 43 magasins répartis sur 3 départements (22, 29, 56) la coopérative bretonne Scarmor s’inscrit dans le modèle économique unique du mouvement E.Leclerc qui depuis 1949, repose sur une organisation décentralisée, coopérative et participative. Les adhérents de la coopérative régionale Scarmor sont des entrepreneurs indépendants, acteurs de la vie locale, au plus près du terrain, qui s’investissent de façon durable pour l’économie de leur région, afin de répondre aux besoins et attentes de leurs clients. La Scarmor est une communauté, un lieu de fédération et d’animation de femmes et d’hommes, impliqués depuis longtemps dans l'éco-système local qui jouissent d’une réelle indépendance et trouvent au sein de leur coopérative les moyens de garantir le respect des valeurs et des règles du mouvement Leclerc et de permettre à chacun de participer à des projets collectifs.

Les marques régionales qu’ils ont pu créer comme Les Éleveurs de Bretagne, Le Cochon de Bretagne ou Breizh Mod sont autant de réalisations concrètes qui démontrent leur militantisme solidaire et responsable pour les filières et acteurs économiques de leur région.

 


INTERVIEW du 20 octobre 2016

3 questions à Rémy Jestin, Président de la Scarmor, coopérative régionale E.Leclerc de Bretagne

 

1/  Quels sont les enjeux pour cette nouvelle plateforme à Riec-sur-Bélon ?

L'ouverture de ce nouveau site, comme celui de Plaintel en 2015, est une belle aventure humaine, un enjeu fort et structurant pour ses adhérents coopérateurs. Ce projet de réorganisation logistique permettra d'accompagner le développement de nos magasins bretons pour les 20 prochaines années et de répondre aux exigences environnementales : réduire de manière significative les kilomètres à vide des camions de transport et de fait de limiter l’émission de CO2.

 

Ce projet de nouvelle plateforme offre également des possibilités d'évolution de carrière à nos salariés Scarmor où le « turn-over » est très faible.

 

Ce nouveau site dédié aux produits frais et surgelés, distribués dans les 43 hypermarchés E.Leclerc couverts par la Scarmor, emploiera environ 70 personnes.

 

2/ Où en est le chantier à Riec-sur-Bélon ?

Le terrassement de la nouvelle plateforme logistique de Riec-sur-Bélon est terminé. Cette plateforme accueillera à terme un ensemble immobilier développé sur 16 500 m² qui verra une montée en charge entre début 2017 et 2018.

 

Il n’est pas possible aujourd’hui d’être plus précis dans le calendrier, car il reste encore beaucoup d’aspects techniques à travailler avec les entreprises retenues.

 

3/ Quel est le planning de recrutement des équipes ?

Nous avons favorisé dans un premier temps la mobilité interne des salariés de nos entrepôts nord-finistériens, qui souhaitaient s’investir dans cette nouvelle aventure. Huit personnes sont d’ores et déjà prêtes à suivre le nouveau projet riécois. Notre responsable d’exploitation et notre responsable maintenance et sécurité quant à eux intègreront l’entreprise début septembre. Nous entrons dès cet été dans une nouvelle phase de recrutement jusqu’à l’automne, avec une quarantaine de postes à pourvoir. Rattachées directement au Responsable de site, ces recrues contribueront au bon fonctionnement de la plateforme et surtout impulseront un état d'esprit de cohésion et de solidarité dans leurs équipes.