Billet d'humeur d'Olivier Bordais, adhérent E.Leclerc à Landerneau

Dessinons ensemble une nouvelle vision d’avenir pour l’agriculture !

Vendredi dernier, dans la nuit, énième saccage, inacceptable et stérile de certains producteurs  (FDSEA et consorts) de porc dans nos magasins  du 22 et  29. Encore une fois, des patrons de PME excédés, dépités qui prennent une balle dans le dos en pleine nuit. Des salariés qui voient leurs outils de travail faire l’objet d’actes de vandalisme.

Des consommateurs dans l’incompréhension. Et enfin au même moment des préfets qui roupillent sereinement en regardant « The Voice ». Tout cela finira mal, un jour ou l’autre il y aura des morts. Mais… JAMAIS, JAMAIS, nous ne banaliserons ces actes, JAMAIS, JAMAIS, nous ne baisserons la tête !


Nous sommes fiers de notre enseigne, de notre métier et de notre implication sur ce territoire à travers notamment la création de marques régionales comme Éleveurs de Bretagne, Amiral de Bretagne ou Breizh Mod qui apportent un soutien concret aux filières bretonnes. Et puis… le consommateur, lui, ne se trompe JAMAIS !

 

La violence n’est-elle pas le dernier recours des gens incapables ? Incapables d’avoir un projet d’avenir, de s’adapter aux incontournables mutations d’un monde en mouvement, incapables de réfléchir sur leur métier, incapables de discuter avec leurs clients (nous !), incapables de comprendre le client final !


Où va donc ce syndicalisme agricole qui envoie ces adhérents dans le mur ? Ce monde du toujours « contre », contre Bruxelles, contre Paris, contre l’administration, contre la grande distribution, contre les écolos, contre eux… Je demandais il y a peu de temps à un syndicaliste agricole quelle était sa vision d’avenir… Je n’eus comme réponse qu’un grand soupir, suivi d’un éloquent silence !

Et pourtant l’avenir, c’est l’agriculture !

Alors, ne passons pas plus de temps sur cette agriculture d’un autre temps !

Mais fort heureusement, se dessine une nouvelle agriculture avec des idées et une vision. Le monde du «  Pour » ! De plus en plus,  je vois des agriculteurs qui investissent sur de nouvelles cultures, qui veulent « bouffer le monde », des coopératives (Savéol, par exemple) qui ont une vraie vision « consommateur », des industriels qui investissent sur nos savoir-faire  (tour de séchage Laïta, la Sill, les Chinois à Carhaix…) , des groupements de producteurs par exemple, comme Agriculteurs de Bretagne, qui ont une positive attitude et ouvrent leurs portes. Notre région a tellement de talents et de savoir-faire ! Nous serons toujours avec les « POUR ». On peut construire des choses formidables quand nous sommes unis.

 

La production agricole « basique » n’a pas d’avenir dans notre région. Il y aura toujours un pays qui produira moins cher que nous ! Un exemple concret Savéol : Combien avions-nous de référence de tomates il y a 20 ans dans nos linéaires ? 2 ou 3 maximum ! Aujourd’hui nous en avons une trentaine en pleine saison ! De la tomate cerise apéritives de toutes les couleurs, à la grappe multi-calibres en passant par les tomates aux vieilles origines… Le tout enrobé de beaux emballages, d’une belle histoire, et enfin d’une marque forte. Une profondeur et une montée en gamme, qui valorisent mieux le travail de l’agriculteur et qui évitent d’être en concurrence frontale avec l’Espagne. Bravo à Ph. Daré et à toutes équipes de Savéol ! Voilà un exemple concret de producteurs qui ont su se remettre en cause, investir et aller de l’avant. 

 

Les magasins E.Leclerc de l'ouest, ancrés sur ce territoire depuis 65 ans, seront toujours des partenaires solides du monde agricole, en travaillant main dans la main, en confiance, nous permettrons ensemble à ce territoire de prospérer durablement. 

 

Pour une Bretagne belle, prospère, solidaire et ouverte sur le monde.

 

Olivier Bordais,

Adhérent E.Leclerc de LANDERNEAU

[ En réaction aux saccages perpétrés par des producteurs de porc sur les magasins E.Leclerc bretons  les 3 et 4 avril 2015 ]

Écrire commentaire

Commentaires : 0