Les poissons étalent leur latin en magasins

Chronique d'Yvan Madec, adhérent Leclerc à Landivisiau

Il va falloir se remettre au latin ! En effet, les étals de nos poissonneries se sont enrichis depuis le 1er janvier 2012 d'informations très intéressantes... Nous affichons désormais les noms des poissons... en latin !... Non, ce n'est pas une plaisanterie, ni un poisson d'avril avant l'heure ! Ce n'est pas non plus pour faire joli sur les étiquettes, ni parce que le monde de la pêche et des poissonniers se prend soudain d'envie de se distinguer et d'étaler sa science sur l'étal : ils n'y sont pour rien et d'ailleurs, il vous est déconseillé de les chatouiller sur le sujet, l'humour a ses limites... Car vous l'aurez deviné tout cela leur est imposé par une nouvelle contrainte règlementaire. Plus précisément le règlement CEE 404/2011 dont vous trouverez plus loin le détail si vous aimez la prose parlementaire*.

 

Voilà un bien curieux règlement qui aurait bien fait rire nos amis Astérix et Ordralfabétix ou au contraire, les aurait mis d'humeur belliqueuse ! Mais les temps ont changé et aujourd'hui on ne rit pas avec la loi, dura lex sed lex comme on disait dans l'empire romain, sauf chez les irréductibles gaulois. En fait il s'agit d'afficher dans les rayons le nom scientifique des espèces, qui comme vous le savez, est la seule dénomination internationale et universelle. L'objectif, louable, du législateur étant la traçabilité du produit, du pêcheur à l'assiette du consommateur, dans le cadre de la libre circulation des marchandises et des hommes : logique. Mais tout de même, imaginons un Homo Sapiens Germanicus, en migration saisonnière et attiré irrésistiblement par les rivages de l'Atlantique et de la Manche, décidant de déguster une spécialité locale, disons un magnifique Bar de ligne que lui conseille notre poissonnier. L'affichage lui permet donc maintenant de retrouver le nom scientifique : Dicentrarchus Labrax.

 

Le voilà bien avancé me direz vous, cela ne lui donne pas l'info dans son idiome natal... Oui, mais ce n'est plus notre problème ni celui des instances communautaires, c'est le sien... Et notre cousin germain bien organisé saura facilement retrouver la table de correspondance adéquate et la recette du beurre blanc qui va bien. Par contre je ne sais pas si Homo Sapiens Sapiens Armoricus aura les mêmes aptitudes, lors d'un voyage en mer Égée, pour déchiffrer l'alphabet grec, puis transposer en latin, puis sortir son tableau en français (on vous le fournit ci-dessous) : là c'est grec et latin au menu... Heureusement nous, Bretons bretonnants ou pas, nous n'avons pas besoin de savoir tout ça pour reconnaître un Saint Pierre sur un étal grec et qu'il a 3 filets de chaque côté, même si l'étiquette dit Zeus !

 


In fine, tout le monde s'en fout un peu de cette histoire, sauf les agents de la répression des fraudes bien sûr qui veillent à l'application des directives...

Il y a quelques mois Jean Michel Bordais appelait ici de ses vœux, la création d'une marque pour faire parler le poisson... Toujours pas de marque, mais maintenant au moins on sait que dans le monde du silence il faut connaître son latin.

 

Yvan MADEC

Adhérent Leclerc de Landivisiau

*RÈGLEMENT D'EXÉCUTION (UE) N o 404/2011 DE LA COMMISSION  du 8 avril 2011 portant modalités d’application du règlement (CE) n o 1224/2009 du Conseil instituant un régime communautaire de contrôle afin d’assurer le respect des règles de la politique commune de la pêche.

Article 68

Information du consommateur

1. Les États membres veillent à ce que les informations visées à l'article 58, paragraphe 6, du règlement de contrôle concernant la dénomination commerciale, le nom scientifique de l'espèce et la zone de capture visée à l'article 5 du règlement (CE) n o 2065/2001, et la méthode de production soient indiquées sur l'étiquette ou une marque appropriée des produits de la pêche et de l'aquaculture proposés à la vente au détail, y compris les produits importés.

2. Par dérogation au paragraphe 1, le nom scientifique de l'espèce peut être communiqué aux consommateurs au niveau de la vente au détail à l'aide d'informations commerciales telles que des panneaux d'affichage ou des affiches.


RÈGLEMENT (CE) No 1224/2009 DU CONSEIL du 20 novembre 2009

instituant un régime communautaire de contrôle afin d’assurer le respect des règles de la politique commune de la pêche, modifiant les règlements (CE) no 847/96, (CE) no 2371/2002, (CE) no 811/2004, (CE) no 768/2005, (CE) no 2115/2005, (CE) no 2166/2005, (CE) no 388/2006, (CE) no 509/2007, (CE) no 676/2007, (CE) no 1098/2007, (CE) no 1300/2008, (CE) no 1342/2008 et abrogeant les règlements (CEE) no 2847/93, (CE) no 1627/94 et (CE) no 1966/2006


Article 58

Traçabilité

...

5.g) les informations destinées aux consommateurs et prévues à l’article 8 du règlement (CE) no 2065/2001: la dénomination commerciale, le nom scientifique, la zone géographique concernée et la méthode de production;

5.h) les informations précisant si les produits de la pêche ont été congelés au préalable.

6. Les États membres veillent à ce qu’au stade de la vente audétail, le consommateur dispose des informations énumérées auparagraphe 5, points g) et h).

...

Télécharger
Votre poisson en latin...
Nom scientifique mis a jour juillet 2011
Document Adobe Acrobat 94.5 KB

Écrire commentaire

Commentaires : 0